10 CHOSE QUE JE NE SAVAIS PAS AVANT DE DE ME LANCER DANS LES TRAILS

Courir est à la mode depuis un petit temps et maintenant, le trailrunning devient de plus en plus populaire. Là où, avant, vous ne croisiez que quelques personnes marchant en forêt ou dans les montagnes, vous y croisez maintenant de plus en plus de monde avec un sac à dos et des bas de compression flashy. Les courses trails poussent aussi comme des mauvaises herbes. Il est temps pour vous de découvrir cet univers. Nous avons répertorié ci-dessous 10 conseils que nous ne connaissions pas avant de débuter le trail et que nous partageons avec vous !

10
Il ne faut pas courir tout le temps

Oubliez votre schéma basé sur un temps min/km. Pendant un trail, vous ne pouvez pas maintenir un tempo régulier. Il arrive que les montées soient si raides que même les hommes de tête ne les courent pas. Ça consommerait trop d’énergie et surchargerait trop les muscles de courir toutes les montées. Le peu de temps gagné en courant une montée ne vous amènera que des inconvénients. Le sol sur lequel vous courez a aussi son importance, vous n’aurez pas le même tempo sur le sable, dans la boue, etc. Alors gardez plutôt les exercices de vitesse pour la piste ! En descente, vous pouvez chuter, glisser, etc, fun assuré !
Ne vous concentrez donc pas trop sur votre vitesse mais sur votre ressenti et votre fréquence cardiaque car chaque trail est différent.

9
Il ne faut pas uniquement souffrir

Prenez le temps de regarder autour de vous, ralentissez et même arrêtez-vous pour profiter de la nature qui vous entoure. Ce serait dommage de rester fixé sur les chaussures du coureur devant vous et de tout rater du cadre dans lequel vous êtes. Pendant un trail, vous pouvez ralentir le rythme pour vous mettre dans votre zone de confort et faire du trail une expérience agréable.
En plus de la vue, il y a aussi de bonnes choses à savourer ! Comme les traileurs consomment beaucoup d’énergie et qu’ils embarquent souvent avec eux de gros sacs à dos (ou gilet de trail, camelbak, etc) ils peuvent se permettre de prendre pas mal de nourriture avec. À côtés des traditionnels gels, certains emportent du pain d’épice, des crêpes, des chips et autres, tout est permis ! Souvent, les trails organisés offrent un vaste choix aux ravitaillements. Sur les ultras trails, c’est même parfois insensé tellement le choix est vaste, des repas complets, des fast food, etc. Faites malgré tout attention à ce que vous mangez et pensez à ce que votre estomac peut supporter. Pensez à tester différents aliments lors de vos entrainements. Bon app’ !

« Prenez le temps de regarder autour de vous, ralentissez et même arrêtez-vous pour profiter de la nature qui vous entoure »

8
Il ne faut pas courir un ultra pour être un traileur

Il existe des trails variés pour toutes les distances : de quelques kilomètres à plusieurs centaines de kilomètres. Ce n’est pas parce que vous ne savez pas courir un marathon que vous ne savez pas courir un trail. Il ne faut pas sous-estimer les distances, ce n’est pas parce que vous savez courir 15km sur route que vous savez le faire en trail : les trails sont évidemment plus difficiles. Choisissez donc un trail un peu plus court que les distances habituelles que vous faites sur route.  Ensuite, souvenez vous qu’il faut savoir ralentir et même marcher et vous y arriverez. Sans même vous en rendre compte, les kilomètres défileront et vous pourrez vous mesurer à un ultra.

7
Les chaussures de trail font la différence

Sur des terrains secs et faciles, des chaussures traditionnelles peuvent être utilisées mais dès que vous vous retrouvez dans la boue ou sur des terrains avec un fort dénivelé, des chaussures de trails sont indispensables. Vous pourrez en apprendre plus sur les chaussures de trail dans notre article ici.

6
Pas besoin de compas pour s’orienter

Merci la technologie moderne : avec le gps de votre GSM, montre, etc. vous pouvez télécharger les meilleurs parcours de trail et les suivre facilement. Vous trouverez de nombreux sites de partage de parcours. Il vous suffit de les télécharger et de prendre la route ! en Belgique et aux Pays-Bas, c’est assez facile. Si vous vous rendez dans les montagnes, alors des connaissances d’orientation seront utiles. Pensez à vos batteries, parfois vous resterez en vadrouille plus longtemps que prévu, il est donc toujours utile d’avoir une batterie portable avec vous. Vous ne voulez pas vous soucier de la route ? Alors participez à un trail organisé et vous n’aurez plus qu’à suivre les flèches. La plupart des organisations ont un gpx du parcours à télécharger sur le site, un must si vous ratez une flèche en pleine forêt.

5
Il n’y a pas de gobelets aux ravitaillements

Quand vous partez seul, vous avez tout dans votre sac à dos et vous savez donc où vous en êtes. Avec des trails organisés, vous avez souvent des ravitaillements sur la route mais étudiez-les bien : où se trouvent-ils ? Que pouvez-vous y trouver ? Uniquement de l’eau ou aussi à manger ? Quel est le temps limite de chaque ravitaillement ? Certaines organisations comptent sur le fait que les participants sont en totale autonomie. Préparez-vous donc bien et lisez toutes les informations disponibles. Et prenez un récipient, sinon vous n’aurez rien à boire !

4
Parfois, on se salit

Quand on commence le trail, il ne faut pas avoir peur de se salir car la terre, la boue, le sable sont les ingrédients de base d’un bon trail. Cette « saleté » ne rendra le trail que plus amusant. Ne soyez pas tenté de mettre vos chaussures à la machine à laver, elles ne le supporteront pas ! Brossez-les et essuyez-les avec une brosse douce et de l’eau, laissez-les sécher avec du papier journal à l’intérieur et pas trop près d’un chauffage.
Prévoyez une deuxième paire de chaussures si vous ne pouvez pas attendre que la première paire soit sèche. Pareil pour votre gilet de course, lavez-le à la main. Pour le reste, direction machine.

3
Vous ne devez pas rentrer avant la nuit

Vous pensez qu’après le boulot il n’y a plus assez de lumière pour pouvoir faire du trail ? Non non, vous pouvez aller en forêt en toute sécurité pour un bon entrainement. Prenez juste une bonne PETZL avec suffisamment de lumens. Courez la nuit, vous verrez c’est une autre ambiance et vous y trouverez un calme supplémentaire. Attention toutefois à votre parcours, vous raterez plus facilement une bifurcation. Ceux qui n’aiment pas sortir seuls le soir : trouvez un compagnon de route et les kilomètres passeront plus vite ! Pas d’excuses!

2
Gadgets! gadgets!

Au début de votre carrière de trail, vous commencerez avec des chaussures et un système d’hydratation mais au plus les distances vont augmenter, au plus les gadgets deviendront indispensables. Par exemple :

  1. Les bâtons : si après 2000m vous vous retrouvez devant une pente énorme, utilisez-les. Ils soulageront vos muscles, votre dos, vos genoux et vous aideront à garder votre équilibre.
  2. La montre gps : « c’est encore loooooin ? ». Une montre GPS vous donne votre temps de marche mais elle peut aussi vous aider à vous repérer ou retrouver votre point de départ. Vous trouverez des tas de discussions sur internet concernant les meilleures montres GPS.
  3. Les bas de compression : ils stimulent la circulation sanguine afin que plus d’oxygène et d’énergie parviennent aux muscles pendant l’effort. De plus, ils amortissent les chocs et vous protègent des plantes épineuses et des orties. Retrouvez ici la gamme de produits Herzog.
  4. Le gilet de course avec système d’hydratation : l’idéal pour emporter tous ces gadgets. Réfléchissez bien quand vous achetez votre gilet, surtout par rapport au volume et au confort.  Il est très important qu’il ne frotte nulle part et qu’il ne bouge pas quand vous marchez. Certaines courses ont une liste de matériel obligatoire, regardez donc bien si votre gilet pourra tout emporter si vous vous lancer dans une telle compétition.

1
Après une course, vous monterez les escaliers en marche arrière

La douleur musculaire est un élément inhérent au trail. Les montées mas aussi les terrains accidentés vous obligent à utiliser des muscles différents de ceux utilisés lors de la course sur route. Ceux qui pratiquent le trail régulièrement auront de moins en moins ce problème avec le temps. Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour diminuer les douleurs musculaires : étirements, rouleau de massage, massages, bas de compression, c’est à chacun de trouver ce qui lui convient le mieux.

Enfin, une astuce bonus : Vous avez vite des irritations dues au frottement ? Assurez-vous que vous portez des vêtements de bonne qualité et utilisez des baumes anti-irritations, comme le bodyglide, aux endroits les plus sensibles : entre les cuisses et fesses, les tétons, les épaules et le dos, en dessous de votre gilet de course, sur les bords et les coutures de votre pantalon et de votre brassière… !

Au plaisir de vous croiser sur un trail !

 

Avez-vous aimé cet article? Partagez-le sur les médias sociaux et laissez vos amis en profiter!

NATURARUN HAGELAND – Holsbeek

5km - 10km - 14km - 18km

TRAIL DE SCHORRE – Boom

6km - 10km - 13km

TRAIL TROIS BORNES – Vaals

11km - 21km - 30km

ENCLUSATRAIL – Mont de l’Enclus

7km - 11km - 15km

NATURARUN Westmalle

9km - 14km - 21km

NORTH C TRAIL – Coxyde

13km - 20km - 31km - 47km

TEAM TRAIL – La Roche en Ardenne

8km - 18km - 29km

GRAND RAID NISRAMONT – Bérismenil

4km kajak / 22km MTB / 8km run / 11km MTB / 4km runbike - 2km kajak / 20km MTB / 6km run / 4km runbike

NATURARUN Hoeilaart

7km - 13km - 16km - 19km
23,364FansLike
2,615FollowersFollow
1,649FollowersFollow

Quick News

ARTICLES LES PLUS LUS

Le TOP 10 des trails À NE PAS RATER en Belgique!

Retrouvez-ci dessous notre TOP10 personnel des trails à ne pas rater en Belgique. Ce sont le trails que vous devez faire au moins une...

Le TOP 10 photos Trail de Meuli

Qui dit trail, dit course à pied dans un décor idyllique en pleine nature. Mais dit aussi « des images magnifiques »! Geoffrey Meuli,...

Les 5 meilleures prestations féminines en trail (trop rapides pour les hommes)

Ce samedi 15 juin aura lieu la dernière manche des Epicseries à Spa: l'EPIC100. Le dénivelé et les magnifiques vues promettent un trail spectaculaire....

10 CHOSE QUE JE NE SAVAIS PAS AVANT DE DE ME LANCER DANS LES TRAILS

Courir est à la mode depuis un petit temps et maintenant, le trailrunning devient de plus en plus populaire. Là où, avant, vous ne...

LES INSCRIPTIONS POUR LE LA CHOUFFE TRAIL & WALK OUVRENT LE 25 DÉCEMBRE

Avec plus de 3000 coureurs et marcheurs en 2018, le weekend La Chouffe à Houffalize a été notre événement le plus populaire. Afin de répondre...

ÉVÉNEMENTS LES PLUS CONSULTÉS

TRAIL TROIS BORNES – Vaals

11km - 21km - 30km

TRAIL DES TERRILS – Roux

11km - 15km - 22km - 28km

NATURARUN Westmalle

9km - 14km - 21km

GRAND RAID NISRAMONT – Bérismenil

4km kajak / 22km MTB / 8km run / 11km MTB / 4km runbike - 2km kajak / 20km MTB / 6km run / 4km runbike

NORTH C TRAIL – Coxyde

13km - 20km - 31km - 47km

TRIATHLON Herderen

500m swim / 25km bike / 5km run